Appel à la protection des éditeurs de portails d’information au Monténégro

Nous exprimons notre plus profonde solidarité avec les journalistes persécutés au Monténégro et, une fois encore, nous vous prions de vous opposer, dans la mesure de vos moyens, à la répression au Monténégro

Gojko Raičević (Photo: Pečat)

Madame, Monsieur,

Nous vous invitons, dans le cadre de vos compétences, à vous engager en faveur de la protection de la liberté d’expression publique au Monténégro, et nous vous demandons en particulier de mettre un terme aux persécutions policières, judiciaires et de poursuite des éditeurs des portails d’information au Monténégro.

Au cours des quinze derniers jours, le rédacteur en chef du portail médiatique de FOS, Anđelka Đikanović, a été arrêtée le 5 janvier 2020, et une semaine plus tard, les rédacteurs en chef des sites internet IN4S Gojko Raičević et Dražen Živković de Borba.me ont également été arrêtés. Ils ont tous été détenus pour avoir prétendument diffusé de fausses nouvelles et avoir „déclenché la panique en public „, et une fois libérés, le ministère public a continué à les poursuivre devant les tribunaux monténégrins.

Dražen Živković i Gojko Raičević (Photo: in4s.net)

La complicité de la Direction de la police et du Bureau du procureur au Monténégro dans la tentative de créer une politique éditoriale des médias qui soit acceptable pour les autorités, va au-delà du traitement brutal des médias libres dans notre partie de l’Europe. Au Monténégro, les journalistes les plus respectés sont arrêtés comme de dangereux criminels. Selon un mécanisme automatique, ils font l’objet d’une mesure de détention, qui est ensuite suivie de poursuites. Il n’est plus possible de parler de cas individuels de suppression de la liberté de pensée et d’expression, mais c’est une méthode systématique des autorités monténégrines qui, par la répression policière, veulent non seulement discipliner les médias, mais aussi violer la dignité professionnelle et humaine générale des rédacteurs en chef de portails Internet à orientation critique.

Nous exprimons notre plus profonde solidarité avec les journalistes persécutés au Monténégro et, une fois encore, nous vous prions de vous opposer, dans la mesure de vos moyens, à la répression au Monténégro. Nous ne pouvons que constater que les actes de répression contre les journalistes sont intervenus après un “ mandat “ délivré le 19 novembre 2019 par Judy Kuo, chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Monténégro, qualifiant directement les portails IN4S et Borba.me de porteurs de “ désinformation et de manipulation „. Le fait que le donneur d’ordre se soit révélé ne permet en aucun cas d’amnistier les exécutants directs au Monténégro.

Comité d’initiative:

1. Prof. assist. Dr Budimir Aleksić
2. Vesna Arsić, éditeur en chef du bulletin SKC Ćirilica Belgrade
3. Milica Bakrač, écrivain
4. Académicien Danilo Basta
5. Dr. Dušan J. Bastašić, éditeur en chef du portail Jadovno 1941.
6. Bogdan Bespaljko, Membre du Conseil pour les relations interethniques auprès du Président de la Russie
7. Novak Bjelić, ancien PDG de Trepča
8. Ljiljana Bogdanović, magazine Pečat, Belgrade
9. Prof. Dr. Dragiša Bojović
10. Prof. Dr. Pavle Botić
11. Stefan Branisavljević, historien et journaliste (Jordan Times)
12. Prof. Dr. Boris Bratina
13. Prof. Dr. Vesna Bratić
14. Dejan Spiridon Bulatović (Radio Svetigora)
15. Nikola Varagić (Stanje stvari)
16. Prof. Dr. Slobodan Vladušić
17. Nikola Vrzić, journaliste (Pečat)
18. Dr. Stevan Gajić, associé de recherche, Institut d’études européennes
19. Ranko Gojković, correspondant de Ruska narodna linija et éditeur en chef du site internet Sabornik srbsko-ruski
20. Dr. Vladimir Dimitrijević, professeur
21. Dr. Dušan Dostanić, Institut d’études politiques
22. Prof. Dr. Jovan B. Dušanić
23. Prof. Dr. Aleksandar Đikić, président du Forum national serbe de Gračanica
24. Milorad Djošić, colonel-pilote à la retraite (SKC Ćirilica Belgrade)
25. Dr. Miša Djurković, conseiller scientifique (chroniqueur pour le quotidien Politika)
26. Slobodan Erić, éditeur en chef du magazine Geopolitika
27. Dr. Aleksandar Živković, éditeur exécutif du portail Stanje stvari
28. Nikola N. Živković, publiciste et traducteur
29. Dr. Miroslav Zdravković, éditeur du portail Makroekonomija.org
30. Dejan Petar Zlatanović, éditeur du portail Srbin.info
31. Vladan Ivković (Blog Srbist)
32. Dr. Slobodan Janković, cheurcheur associé
33. Prof. assist. Dr. Jovan Janjić
34. Nataša Jovanović, journaliste (Pečat)
35. Dr. Vasilj Jovović, historien
36. Vesna Kapor, écrivain
37. Stefan Karganović, juriste et publiciste
38. Prof. Dr. Zoran Kindjić
39. Prof. Dr. Miloš Ković
40. Dr. Goran Komar, médecin et historien
41. Dobrana Komnenić, Sloboda (Chicago) et Radio serbe (États-Unis)
42. Prof. Dr. Časlav Koprivica
43. Srdjan Krunić (Stanje stvari)
44. Aleksandar Lazić, éditeur en chef du portail Stanje stvari
45. Prof. Dr. Aleksandar Lipkovski
46. Prof. Dr. Georgios Nektarios Lois, Université à Patras (Grèce)
47. Svetlana Maksović, juriste et traducteur (Stanje stvari)
48. Stefan Mačkić, journaliste (Frontal)
49. Nikola Malović, écrivain
50. Jovan Markuš, publiciste
51. Vladimir Medenica, philosophe et publiciste
52. Mihailo Medenica, journaliste
53. Prof. Dr. Aleksandar Milanović
54. Nikola Milovančev, juriste et publiciste
55. Miloš Milojević, rédacteur en chef adjoint du portail Stanje stvari
56. Prof. Dr. Dejan Mirović
57. Prof. assist. Dr. Kristina Mitić
58. Sergei Moiseyev, Organization sociale de Kharkiv Oblast „Trojedina Rus”
59. Želidrag Nikčević, écrivain
60. Alen Novalija, master en études des médias
61. Prof. Dr. Slobodan Orlović
62. Académicien Časlav Ocić
63. Prof. Dr. Marko Pavlović
64. Mile Perić (RTV Marš)
65. Jovan Pješčić, juriste (Stanje stvari)
66. Anton Polovenko, président de l’organisation sociale „Mer Noire Russe“
67. Jasna Popović, libraire (Stanje stvari)
68. Ljiljana Popović, traducteur littéraire et essayiste
69. Prof. Dr. Svetozar Poštić
70. Svetislav Pušonjić, écrivain et publiciste
71. Milorad Ravasi, propriétaire et éditeur de la Radio serbe (Chicago)
72. Dr. Mirjana Radojičić, Institut d’études politiques
73. Dr. Aleksandar Raković, historien
74. Sonja Rakočević, photo reporter (Stanje stvari)
75. Rédaction du Journal littéraire serbe (Srpski književni list)
76. Prof. Dr. Branislav Ristivojević
77. Kris Roman, président de l’association Euro-Rus, Belgique
78. Prof. Dr. Slobodan Samardžić
79. Miloslav Samardžić, éditeur en chef de Pogled (Kragujevac)
80. Momčilo Selić, écrivain
81. Ana Selić, traducteur
82. Danijel Simić, écrivain et président d’UG Frontal
83. Dmitrij Skvortsov, publiciste, Kiev
84. Stan Smiljanić, éditeur du portail Britic Magazine, Grande Bretagne
85. Vojislav M. Stanojčić (Stanje stvari)
86. Anatoliy Stepanov, éditeur en chef de Ruska narodna linija
87. Ljubomir Stefanović (Slavija info TV)
88. Milun Stijović, associé de recherche à l’Institut d’histoire, Belgrade
89. Tatjana Stojanović, journaliste (Eurasia Daily)
90. Nevenka Stojčević, journaliste
91. Jelena Tasić, journaliste (Danas)
92. Pavel Tihomirov, assistant du rédacteur en chef de Ruska narodna linija
93. Vojislav Todorović, écrivain
94. Prof. Mr. Mirko Toljić
95. Ana Tomašević, journaliste (Radio Belgrade)
96. Dragana Trifković, directeur du Centre des études géostratégiques
97. Trifko Ćorović, fondateur et éditeur du portail Slobodna Hercegovina
98. Prof. assist. Dr. Anja Filimonova
99. Prof. Dr. Zoran Čvorović
100. Marko Šikuljak, éditeur du portail Frontal
101. Prof. Dr. Marica Šljukić
102. Prof. Dr. Srđan Šljukić



Категорије:Стање@Français

Ознаке:, ,

Пошаљите коментар

Попуните детаље испод или притисните на иконицу да бисте се пријавили:

WordPress.com лого

Коментаришет користећи свој WordPress.com налог. Одјавите се /  Промени )

Google photo

Коментаришет користећи свој Google налог. Одјавите се /  Промени )

Слика на Твитеру

Коментаришет користећи свој Twitter налог. Одјавите се /  Промени )

Фејсбукова фотографија

Коментаришет користећи свој Facebook налог. Одјавите се /  Промени )

Повезивање са %s